Mettre en œuvre l’inspiration et la créativité nées hors de notre bureau d’étude est une facette de notre métier dont on parle peu et qui pourtant est clé. Il faut faire corps avec l’intention du créateur, et l’adapter aux contraintes de l’éphémère, sans la dénaturer.

Ce « savoir d’adaptation », c’est notre valeur ajoutée. On ne nous choisit pas simplement pour exécuter, on nous choisit pour « exprimer ». C’est la raison pour laquelle les collaborations comptent autant que les projets.

Pour illustrer cet état d’esprit, flash-back sur deux collaborations qui ont marqué le mois de septembre :

 

Jean-Charles de Castelbajac & La Biennale Paris

C’était la première fois que nous travaillions avec Jean-Charles de Castelbajac. Il avait été invité par le Syndicat National des Antiquaires à concevoir la scénographie du cœur de la nef et de l’exposition d’une collection privée : « L’Empereur sous la verrière ».

Il s’est placé en rupture des codes scénographiques habituels de la Biennale Paris car son propos n’était pas décoratif, il était artistique. 

Jean-Charles de Castelbajac s’est imaginé convoqué par Napoléon qui lui aurait dit : « Castelbajac, pourriez-vous créer une installation autour de l’histoire de ma maison, un « flagship » et un nouveau logo pour inscrire les Trésors de l’Empire dans la modernité ? Vous avez carte blanche. »

Nous avons donc réalisé « Le Carrousel Céleste » qu’il a imaginé pour habiller le cœur de la nef, ainsi que le « flag-ship » qui abritait des pièces de la collection de Pierre-Jean Chalençon, consacrée à Napoléon.

Le « Carrousel Céleste » matérialisait « un lieu de force et de mémoire » du premier cercle de l’Empereur, sur des voiles multicolores. Il surplombait un « pop-up store » de miroirs, écrin pour quelques trésors de la collection de Pierre-Jean Chalençon. 

 

Homo Faber, à Venise

« Homo Faber » est la première exposition de grande envergure consacrée à l’artisanat européen. Cet événement est organisé par la Michelangelo Foundation, fondée par Franco Cologni et Johann Rupert, dont la mission est de promouvoir, préserver et perpétuer l’artisanat au plus haut niveau, en le rapprochant du design.

Cette première exposition s’est déroulée à Venise, au 14 au 30 septembre, sur le site de la Fondazione Giorgio Cini située sur l’Île de San Giorgio Maggiore. Elle a proposé une aventure immersive dans l’univers de l’artisanat  à travers des œuvres exceptionnelles, des installations inédites et des créations en « live ».

Sous la direction d’Alberto Cavalli, directeur exécutif de la Michelangelo Foundation, artistes, designers, architectes et conservateurs ont imaginé 16 espaces d’exposition différents.

Notre collaboration a spécifiquement porté sur la signalétique et les aires de repos. Ces éléments d' »arrière-plan » sans lesquels l’événement n’aurait pas la fluidité nécessaire pour le public. Notre nous sommes donc appliqués à faire le lien entre les différents pavillons afin d’accompagner la Michelangelo Foundation dans l’ultime étape de son organisation : l’accueil des visiteurs.

Quelques chiffres témoignent du succès de cet événement :
62 500 visiteurs
410 artisans et designers
900 œuvres
91 démonstrations « live »

 

 

Dans  une agence comme la nôtre, il est donc aussi passionnant de collaborer à un projet que d’en être à la fois l’auteur et le maître d’œuvre. Il n’est pas moins stimulant de porter la réalisation d’un projet dont le volet créatif s’est élaboré hors de nos murs.

C’est presque une responsabilité plus grande vis-à-vis de nos clients. Et c’est assurément d’une grande richesse d’inspiration.

Patrick Bazanan, Directeur Général d Decoral
Patrick Bazanan
Directeur Général

Un tout nouveau salon a ouvert ses portes, dédié aux pierres précieuses et à la joaillerie : GemGenève.

À l’initiative de Ronny Totah et de Thomas Faerber, sa première édition s’est tenue avec succès, du 10 au 13 mai à Palexpo.

DECORAL a été choisi pour réaliser l’installation de cette manifestation.
Coup d’œil en coulisses…

Capture d_écran 2018-05-12 à 11.20.31

 

GemGenève, une réponse aux attente des professionnels du secteur

Destiné à un public connaisseur, acheteurs privés et collectionneurs, GemGenève se définit comme « une exposition commerciale d’un nouveau genre, avec une approche originale susceptible de révéler le véritable esprit du métier, de mettre en valeur son expertise et son excellence ».

Ce salon rassemble une centaine d’exposants, parmi lesquels des négociants en diamants, pierres précieuses ou perles fines, des vendeurs de bijoux anciens et des bijoutiers ou fabricants choisis par les organisateurs pour leur expérience, leurs connaissances et leur attachement à la plus haute qualité.

La mise à l’honneur des traditions ancestrales, s’accompagne de la valorisation du dynamisme, de la créativité, du savoir-faire et de la dimension artistique de la joaillerie du XXIe siècle.

GemGenève se positionne sur un format intermédiaire entre les nombreuses petites expositions qui existent à travers le monde et les grands salons plus génériques à vocation essentiellement commerciale.

GemGeneve2018-Realisation-Decoral-3

 

L’exposant au cœur du projet

GemGenève a été co-fondé par Thomas Faerber, expert mondialement reconnu en pierres et bijoux anciens, et Ronny Totah, expert réputé en saphirs du Cachemire et en perles naturelles.

Ronny Totah raconte ainsi la genèse de ce salon :

« Thomas Faerber et moi-même avons eu la même idée séparément puis nous nous sommes retrouvés sur ce projet. L’idée est venue tout doucement, comme une introspection lancinante, et un jour nous avons réalisé qu’il fallait faire quelque chose.
Nous avons décidé de créer cet événement il y a un an, et nous avons décidé d’en être les organisateurs il y a 9 mois. »

Un point crucial de leur démarche réside dans l’approche même du projet, mettant l’exposant au cœur de toutes les exigences :
« Nous faisons ce salon en tant qu’exposants, comme nous aimerions qu’il soit fait pour nous. Aujourd’hui, dans l’univers de ces salons, il y a d’un côté des organisateurs qui savent bien organiser, de l’autre, des exposants qui savent bien exposer. Et les organisateurs continuent sans savoir ce dont les exposants ont réellement besoin ».

Ronny Totah ajoute : « Pour un exposant, il est important de sentir que vous participez un peu à la direction de l’événement, à tous les niveaux. À partir du moment où vous savez que vous pouvez faire entendre votre voix, c’est important. GemGeneve parle le même langage que ses exposants. »

 

GemGeneve2018-Realisation-Decoral-1

GemGeneve2018-Realisation-Decoral-2

 

 

DECORAL, le choix de l’excellence

DECORAL a été choisi pour l’excellence de ses références dans l’univers du luxe, parmi lesquelles l’incontournable Salon International de la Haute Horlogerie (SIHH).

Pour GemGenève, DECORAL a signé une réalisation élégante où les codes de l’univers du luxe se conjuguent à une modernité assumée, en réponse aux souhaits des organisateurs du salon : « L’idée était de réaliser un salon de qualité, avec une touche d’originalité. Un salon qui ne soit pas seulement fonctionnel, sans pour autant aller vers le m’as-tu vu ».

Aux côtés de Patrick Bazanan, directeur général, Marie Acton, responsable de l’installation générale des manifestations chez DECORAL, a dirigé l’ensemble du projet qui a nécessité quatre mois de préparation et une équipe de 120 personnes sur le montage.

GemGeneve2018-Realisation-Decoral-4

 


Les illustrations de cet article sont issues du compte Instagram de GemGenève
Photo de l’équipe Decoral : Patrick Bazanan

GemGenève
Du 10 au 13 mai 2018
Palexpo, Genève
www.gemgeneve.com

Prochaine édition
Du 9 au 12 mai 2019

 

Les équipes de DECORAL participent à la réalisation du Salon International de la Haute Horlogerie depuis 10 ans maintenant.
Un événement unique au monde d’un luxe absolu, à la mesure des 30 maisons horlogères qui exposent au SIHH cette année.

c2cie0_weaevnbx

Avec une scénographie totalement renouvelée l’an dernier, le SIHH représente en quelques chiffres  :
45 000 m2 de surface
13 000 m2 de stands
3 semaines de montage
600 semi-remorques
500 personnes à pied d’œuvre sur le montage…

Inauguré en 2016, le secteur « Carré des horlogers » – dédié aux créateurs contemporains  – s’enrichit cette année de cinq nouveaux membres : Grönefeld, MCT – Manufacture Contemporaine du Temps, Ressence, RJ-Romain Jerome et Speake-Marin.

Avec le retour remarqué de Girard-Perregaux et l’arrivée d’Ulysse Nardin, ce sont au total 30 maisons horlogères qui dévoileront leurs nouvelles pièces à Genève la semaine prochaine

Enfin, la grande nouveauté de 2017 est l’ouverture d’une journée au public.
Jusqu’ici réservé aux professionnels, le SIHH permet cette année aux clients particuliers de venir découvrir les nouveautés de l’ensemble des maisons exposantes : « En ouvrant les portes au public le dernier jour du Salon, nous permettons aux clients présents ou futurs de venir à la rencontre d’une industrie, de découvrir non seulement des produits mais également une histoire et des savoir-faire » précise Fabienne Lupo, Présidente Directrice Générale de la Fondation de la Haute Horlogerie et Directrice Générale du SIHH.

Une édition très prometteuse. Et une grande fierté pour DECORAL et ses équipes…

sihh-2016-nouvel-ecrin-2
 Photos : Fondation de la Haute Horlogerie / SIHH

SIHH
Journées professionnelles du 16 au 19 janvier
Journée ouverte aux particuliers : vendredi 20 janvier
Palexpo – Genève
www.sihh.org