Fine Arts Paris par DECORAL : les coulisses d’un succès

La première édition de Fine Arts Paris s’est déroulée du 8 au 12 novembre au Palais Brongniart. Un nouveau salon organisé par la Société du Salon du Dessin et réalisé par DECORAL.

Nous sommes fiers d’avoir collaboré à la première édition de ce salon et d’avoir accompagné ses organisateurs dans la réussite de leur projet. D’autant plus fiers que Fine Arts Paris illustre la relation de confiance avec nos clients et consacre notre politique interne de promotion des talents.

1

Fine Arts Paris : un nouveau regard sur les beaux-arts

Fine Arts Paris est un salon conçu par des marchands expérimentés, organisateurs du Salon du Dessin, incontestable succès commercial, scientifique et culturel.

Ils souhaitaient proposer une nouvelle manifestation couvrant toutes les disciplines des beaux-arts : peinture, dessin et sculpture, « mélangeant l’image d’un cabinet d’amateur et d’une exposition ressemblant des œuvres de premier plan » comme l’a indiqué Louis de Bayser – président de la Société du Salon du Dessin – dans une interview au magazine L’Œil*, précisant que le but de ce nouveau salon est d’ « essayer de renouveler le regard porté sur les beaux-arts, en suscitant de nouvelles vocations et montrer des œuvres de très grande qualité afin de redonner à Paris toute la place qu’elle mérite ».

2
L’entrée de Fine Arts Paris

Avec comme maîtres mots diversité et qualité, cette première édition a réuni 34 galeries renommées, dont la moitié venant de l’étranger.

Si les exposants n’étaient pas obligés de présenter un mélange de spécialités, ils y étaient encouragés. Ainsi, sur le stand de la galerie suisse Art Cuéllar-Nathan, un dessin de Tiepolo était exposé à côté d’une sculpture de Jeff Koons : « Boule contemplation » (Demeter). 

4
Le stand de la galerie Art Cuéllar-Nathan

Interview Hervé Aaron, directeur général de Fine Arts Paris from BIAPAL CHANNEL on Vimeo.

 

Fine Arts Paris : le succès d’une relation de partenaires

Nous sommes très attachés à nous positionner comme les partenaires de nos clients car notre rôle va bien au-delà de la réalisation. Aussi, les solutions que nous proposons ne sont pas uniquement techniques ; elles participent parfois de manière cruciale à la viabilité économique globale d’un événement.

Etre partenaire de nos clients, c’est les conseiller, les accompagner, construire avec eux, dans la durée, une relation de confiance. Les organisateurs de Fine Arts Paris connaissaient bien DECORAL avant de nous confier ce projet puisque nous avons réalisé toutes les éditions du Salon du Dessin depuis 2010.

« Notre collaboration avec DECORAL remonte à plusieurs années. Nous apprécions leur travail et leur réactivité ».

Helène Mouradian
Coordinatrice générale de la Société du Salon du Dessin

Plan du salon Fine Arts Paris par Decoral-8
Plan de circulation / Fine Arts Paris / 2017

3

Fine Arts Paris « Le  nouveau Salon des beaux-arts du XVIe siècle à nos jours » est maintenant sur les rails du succès, après cette première édition saluée par la presse et une importante liste d’attente.

En novembre 2018, la prochaine édition aura lieu au Carrousel du Louvre et permettra d’accueillir une cinquantaine d’exposants.

6

7

Fine Arts Paris : l’exemple d’une promotion interne réussie

Chez DECORAL, le chargé d’affaires est l’élément clé de la réussite d’un projet.
Comme l’intitulé de son poste ne le laisse pas supposer, il ne gère pas uniquement la relation commerciale avec le client : il est le chef d’orchestre technique de l’ensemble de l’équipe dédiée à la réalisation du projet, du dessinateur en charge des plans à l’électricien qui installe les spots sur les stands. Pour un salon comme Fine Arts Paris, il est l’interlocuteur de l’organisateur, des exposants, de l’atelier et de tous les prestataires techniques.

Delphine Proeschel, chargée d’affaires de Fine Arts Paris, est entrée chez DECORAL il y a 16 ans.

Assistante auprès de l’équipe des chargés d’affaires pendant quelques années, c’est à l’arrivée de Patrick Bazanan à la direction de DECORAL qu’elle a eu l’opportunité d’aller sur le terrain. Assister aux montages des événements lui a permis dans un premier temps d’affûter ses compétences techniques.

Par la suite, au fil du développement de DECORAL, et en particulier à l’occasion de la Biennale des Antiquaires, elle a renforcé ponctuellement le pôle des chargés d’affaires, avant de se voir confier les deux dernières éditions du Salon du Dessin.

Aujourd’hui, Fine Arts Paris est le premier salon dont elle a chapeauté entièrement la réalisation : 4 jours de montage avec une équipe de 80 personnes, sans oublier l’ensemble du travail de préparation plusieurs mois en amont, les relations au quotidien avec l’organisateur et les 34 exposants du salon.

Le parcours de Delphine chez DECORAL est loin d’être un cas isolé.
Il est le résultat d’un management qui encourage les talents :

« Chez DECORAL, nous attachons beaucoup d’importance à faire évoluer l’équipe en valorisant les points forts de chacun et en accordant une grande autonomie aux collaborateurs. »
Patrick Bazanan
Directeur général

5


*Magazine L’Œil / Novembre 2017 / Article signé Marie Potard : « Fine Arts Paris : Première ! »

En savoir plus sur Fine Arts Paris : www.finearts-paris.com


Plus d’articles